Des emplois vont disparaître, car ils deviendront plus faciles. Des emplois seront créés, car ils deviendront possibles. Les deux ne sont pas liés de façon stricte. Il n’y a aucune garantie que tout le monde y trouve son compte immédiatement, et que la création d’emplois compense immédiatement leur disparition.
Jérémy Perret

Docteur en Intelligence Artificielle chez Hubware (start-up spécialisée dans la conception et la création d'assistants digitaux professionnels)

Si l’on part du principe que, pour la plupart des métiers, les individus seront amenés à travailler en collaboration avec une machine, il est nécessaire de définir une complémentarité qui ne soit pas aliénante, mais au contraire permette de développer les capacités proprement humaines (créativité, dextérité manuelle, capacité de résolution de problèmes…).
Cédric Villani

Mathématicien et député LREM

Si l’on n’engage pas dès maintenant des efforts [...] en termes de formation, on risque demain de voir apparaître voire se creuser un décalage massif entre la demande et l’offre de compétences. [...] En résulterait une guerre des talents, avec un phénomène de bifurcation entre les entreprises ayant le mieux anticipé la transition [...] et les autres, dont la performance sera mise à mal. Or paradoxalement, à l’ère du digital, le capital humain est la clé de la compétitivité.
Eric Hazan

Directeur associé senior chez McKinsey

D'ici 2030, le besoin en compétences technologiques (basiques et avancées) devrait augmenter de 55% et celui en compétences sociales et émotionnelles (telles que le leadership et le management), de 24%. Le besoin en compétences physiques et manuelles connaîtra quant lui un net déclin.
Skill shift: Automation and the future of the workforce

McKinsey Global Institute (mai 2018)

En savoir plus